dimanche 11 juin 2017

produits recyclés: sacs et autres


A bout de souffle les voiles? Jamais!
Après avoir été affalées ou hissées mille et une fois selon les caprices des vents.
Après avoir essuyé grains et tempêtes :
. Spis, bonnettes, génois, grands focs ou trinquettes éreintés par toutes ces émotions finissent par être réformés.
Mais certaines voiles vont trouver l'énergie nécessaire pour passer à l'abordage sur terre et se la couler douce désormais dans votre intérieur ou votre jardin! Et peut-être vous chuchoter leurs aventures sous d'autres latitudes et d'autres hémisphères.

 Tourner la page de leur passé mouvementé, trouver un port d'échouage et tenir le cap dans une ambiance "cosy",
 elles restent résistantes aux tensions extrêmes, étanches aux paquets de mer ...ou d'eau douce! Elles gardent ainsi très fière allure. Une reconversion parfaitement réussie.

Il en est de même dans les voileries, de grandes chutes tombent dans les poubelles : les trier, associer les différentes matières permettent de créer des produits de grande qualité et résistants

d'autres emplois: ainsi, les voiles de bateaux peuvent investir vos intérieurs comme abat-jour, cale-porte ou coussin.

L'atelier d' Ambroisine prend plaisir a ce recyclage et consacre une semaine complète dans l'année a travailler ces matériaux.

Des produits extrêmement variés en sortent selon leur besoin...a vous d'apprécier la suite !!!
 Ce sac a été conçu pour les 30 ans d' AMADYS qui aura lieu a Lyon le 30 septembre.
Les couleurs onts été respectées: Bordeaux, ecru
Le voilier n'est pas le 'BEL ESPOIR" du père Jaouen mais invite tous les malades atteints de dystonie a y croire à la recherche

Plage de la croix : Baie de Guissény


Petite trousse d'écolier: cuben et Kévlar


Après avoir peiné dans la recherche de la création et l'assortiment des couleurs, voilà un sac qui mérite notre attention de part le travail et la recherche : BRAVO





Du grand confort pour le transport 
du petit bijou: la surjeteuse.
 On en prend soin !!!!
Eh oui l'année est dure et une petite pause s'impose pour apprécier l'adirondack fabriqué a l'atelier bois de " Familles rurales"
Là, on s' amuse avec des trousses de toutes les  formes

ici pour les petits enfants:
 petit coeur et initiales






 
Coussin en lin avec impression

 On ne s'en lasse pas de tous ces produits, créés, fabriqués avec tant de plaisir en partie pour la journée de la digue
Sac a far avec la recette du kig ar farz
 


Voilà toutes les fantaisies de fin d'année pour la journée de la digue, avant l' assemblée générale qui a eu lieu le mercredi 5 juillet 2017

Autours d'une bonne table


On se quitte pour un bel été : Bonnes vacances a toutes





Initiation des " enfants de familles rurales " a la couture

Stage de 3 jours pour les enfants de familles rurales

Très motivés et équipés de leur machine , ils sont arrivés dans l'atelier de couture .

Le stage de trois jours était complet : 12 enfants.

Ils ont enfilé leur machine, piqué et réalisé divers produits imposés avant de créer eux- mêmes : sacs, vide-poches, doudous.



Les voici à l'oeuvre:

Une approche vers les enfants qui sont déjà de grands créateurs

Pour expérimenter le travail de la maille....



Après l'étude technologique de la surjeteuse: il fallait bien l'expérimenter


Un vrai plaisir disent les adhérentes....mais c'est sans compter les différentes pannes, les réglages....et les mauvais enfilages.
On en vient a bout et chacune arrive à se dépanner, ce qui veut dire que la leçon était nécessaire

En application : tee-shirt, pyjama, veste, robe en maille exct...
Les patrons ont été réalisés d' après la base de la robe
 Voici quelques modèles présentés: plusieurs n'ont pas été pris en photos car nos adhérentes s'étaient échappées.....vacances obligent !!!!



Enfin une robe qui me va !!!!
Tee-shirt et veste d'une seule pièce: astucieux

Robe asymétrique

 d'une adhérente à la recherche du sac assorti !!!!

Petite retouche de longueur
Et moi j'aime bien le rose
 et cette petite veste doublée de polaire a l'intérieur
 me sera très utile: courses et promenade

Dommage que tous les modèles créés se soient échappés et n'ont pas été pris en photos

mardi 14 mars 2017

La surjeteuse

 La surjeteuse: presque toutes les adhérentes en ont une, il était nécessaire d'apprendre tous les aspects technologiques de cette machine pour savoir l'utiliser convenablement et aussi éviter des petits dépannages
 L'étude a porté déjà sur l'appellation des différentes parties: nous sommes pour l'instant avec 2 aiguilles , 4 fils: enfilage en respectant le circuit.
L'orientation des porte-cônes qui peut déjà être une cause de casses de fils
Les bloc-tensions bien enfilés
 Travail de la maille : différents réglages : longueur du point, utiliser l'entrainement différentiel pour compenser certains défauts a la sortie des coutures
 Le pied-presseur, les griffes d'entrainements, les couteaux supérieurs et inférieur : comment les escamoter ?
On y arrive pour les essais qui ont duré une journée et la technologie n'est pas terminée....
On peut travailler aussi avec une aiguille et 3 fils : ce sera l'objet d'une prochaine séquence